L’éolienne de demain sera sans pâles

Une start-up espagnole revisite les éoliennes classiques au profit de modèles innovants. Dépourvues de pâles, ces turbines se basent sur l’effet aérodynamique des tourbillons pour vibrer et générer ainsi de l’électricité.

Ces éoliennes d’un nouveau genre s’apparentent à de longs cônes géants qui s’enracinent dans la terre. Développées par Vortex Bladeless, elles exploitent l’effet vibratoire des pylônes pour fonctionner autrement. Au lieu d’utiliser le vent pour faire tourner des pâles, chaque turbine oscille d’avant en arrière grâce aux courants créés par le mouvement de l’air autour de la structure. Sa conception en fibre de carbone et en fibre de verre la rend légère mais assez résistante pour vibrer au gré du vent. Des aimants intégrés dans la base vont alors se repousser, stimulant ainsi le mouvement du mât indépendamment de la force du vent. Une fois que la structure se met à vibrer, un alternateur intégré se charge de convertir le mouvement mécanique en électricité. Contrairement aux éoliennes existantes, celles de Vortex ont pour avantage d’être silencieuses et de réduire de moitié les coûts de fabrication. Toutefois, elles captent 30% d’énergie de moins que les turbines classiques.

Il aura fallu quatre ans pour développer les prototypes. Ces éoliennes sans pâles seront déclinées en trois modèles : un pour usage domestique, un autre pour les pays en voie de développement et un modèle industriel.

Eoliennes sans pâles

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire