En 2030 les énergies renouvelables seront probablement gratuites

À en croire les conclusions des analystes de la banque UBS, le coût des énergies renouvelables va chuter d’ici 2030, à tel point que, à terme, celles-ci seront probablement gratuites. Une bonne nouvelle pour la planète, et pour nos portefeuilles.

Dès le mois de janvier 2018, l’Agence internationale de l’énergie renouvelable avançait que d’ici 2020 les énergies renouvelables seraient moins chères que le pétrole. Les conclusions de la banque d’investissement suisse ne font donc que renforcer celles de l’agence. Les experts d’UBS affirment ainsi que les fermes solaires et les parcs à éoliennes se développent plus que jamais, « c’est une excellente nouvelle pour la planète, mais aussi pour l’économie ». L’adoption à grande échelle de ces types d’énergies signifie que les grands industriels ont tout intérêt à investir dans des infrastructures adéquates, ce qui en fera baisser le prix pour les utilisateurs finaux.

Une dizaine d’entreprises et de régies de services publics ont déjà entamé la transition vers les énergies renouvelables à grande échelle et annoncé l’abandon progressif des énergies fossiles (charbon, pétrole), ce qui indique clairement que les opinions comme les cercles économiques sont désormais convaincus qu’il n’y aura pas de retour en arrière. Selon UBS, l’utilisation d’une bouilloire en 2010 revenait à 0,03 €, tandis qu’en 2020, cela devrait revenir à 0,01 €, soit une réduction non négligeable de 66,7 %.

>> À lire : Des scientifiques ont créé des enzymes mutantes qui mangent le plastique