Des scientifiques ont créé des enzymes mutantes qui mangent le plastique

Dans un laboratoire de recherches, un groupe de scientifiques internationaux a découvert une enzyme qui absorbe le plastique.

Cette équipe de chercheurs, dirigée par le professeur John McGeehan de l'Université de Portsmouth, au Royaume-Uni, procédait à des études sur une bactérie collectée au Japon. Après une modification de cette dernière, les scientifiques ont constaté une évolution inattendue, la création d’une enzyme mutante. En quelques jours, ils ont remarqué que cette enzyme opère une phase de décomposition du polytéréphtalate d'éthylène. Cette chaîne de molécules est appelée communément le plastique.

« Ce qui s'est réellement avéré était que nous avons amélioré l'enzyme, ce qui était un peu un choc. C'est génial et une vraie découverte », a déclaré le professeur McGeehan lors d’une interview au Guardian.

Les espoirs fondés, à la suite de cette découverte, sont de permettre un meilleur recyclage en matière de plastique et de pouvoir réduire les déchets qui polluent notre environnement.

« Ce que nous espérons faire est d'utiliser cette enzyme pour retourner ce plastique dans ses composants d'origine, de sorte que nous pouvons littéralement le recycler en plastique », a déclaré McGeehan. « Cela signifie que nous n'aurons plus besoin de déterrer de pétrole et, fondamentalement, cela devrait réduire la quantité de plastique dans l'environnement. »

Cette enzyme mutante qui dévore le plastique pourra être une réelle avancée pour nettoyer les océans, victimes de déchets plastiques. La production de plastique ne semblant pas diminuer, cette solution tomberait à point nommé en matière d'environnement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire