Au Canada, un impact de météorite aurait fait monter la température à 2370°C

Il y a environ 38 millions d’années, une météorite se serait écrasée près de l’actuelle province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador entrainant l’embrasement de la région. Les températures dans la zone auraient dépassé les 2370 degrés Celsius, selon les résultats des plus récentes études.

Une météorite de plusieurs centaines de kilomètres

Le résultat des études menées dans la région du lac Mistastin vient de paraître dans le Journal Earth and Planetary Science Letters. Le lac ne serait en effet rien d’autre que le cratère résultant de l’impact de l’objet venu de l’espace, il y a environ 38 millions d’années. Du zircon cubique cristallin aurait été retrouvé par les chercheurs sur les lieux. Un tel phénomène ne peut cependant se produire qu’avec des températures dépassant les 2370 degrés Celsius, selon les auteurs de l’étude. Il s’agit d’une grande découverte pour la science qui n’a jamais pu apporter la preuve qu’un tel niveau de température avait pu exister sur la surface de la Terre. La météorite responsable ce phénomène aurait pu mesurer pas moins de 228 kilomètres de large, selon les estimations les plus précises menées jusqu'ici.

Si cette étude dit vrai, le lac de Mistantin pourrait être l'endroit où il a fait le plus chaud de toute l'histoire de la Terre.

>>> Lire aussi Ce sweat thermo sensitif change de couleur selon la température

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • aze555666
    228 km ? Vous rendez vous compte du cataclysme engendré par un météorite d'une taille pareille (probablement la destruction de la planète, en fait) ? Il doit y avoir une erreur !
    Alors cherchons. Celle de Chicxulub (pour rappel, la fin des dinosaures, entres autres) a provoqué un *cratère* de 180km, donc la météorite doit être plus petite. Un clic plus loin, je découvre qu'elle fait 10km. Ça m'a pris 1 recherche google et 1 clic de plus pour voir qu'une météorite ayant provoqué la crise KT était effectivement bien plus petite. Mon étonnement est confirmé.
    Alors je clique sur votre source. J'ai découvre que le *cratère* fait ... 28km. Non seulement on est loin de 228 mais en plus c'est le cratère et non la météorite ! Ce n'est même pas une faute de frappe, vous avez écrit en très gros au dessus "une météorite de plusieurs centaines de kilomètres" sans vous poser la moindre question.

    Une fois passé cette énormité, on peut se poser des questions sur le reste. 2370° ? Ça fait chaud ça, même près d'une météorite bien chaude, on est à la moitié de la température à la surface du Soleil, en gros. Que dit la source ? Ah oui, température des cailloux sous l'impact. À aucun moment ils ne disent que l'air autour a été échauffé à cette température, façon température météo. Un record ? Effectivement, ils disent que ça augmente le record de **température de fusion d'impact** de qq centaines de °. Mais le record n'est pas sur ce que vous croyiez (la météo Oo) et ne constitue à ma connaissance pas une révolution majeure. Il n'a pas "fait le plus chaud", ou alors il faut prendre en compte d'autres échauffements de matériaux au lieu de la météo (et on a fait bien mieux avec nos technologies, notamment avec les plasma dans les expériences de réacteurs à fusion !).

    Merci de corriger votre article, voir le supprimer tant il repose sur des contresens et des énormités.