L'Europe et la Chine ont un projet de base lunaire

Les agences spatiales européennes et chinoises vont travailler ensemble afin de construire une base lunaire. La nouvelle a été annoncée par Tian Yulong, secrétaire général de l'agence spatiale chinoise puis confirmée le mercredi 26 avril par Pal Hvistendahl, porte-parole de l'Agence spatiale européenne (ESA). Cette base servira de plateforme de lancement pour les missions martiennes tout en promouvant le tourisme spatial et l’exploration lunaire.

La chine veut ainsi pousser plus loin son programme spatial alors que sa première fusée habitée n’a été mise en orbite que 42 ans après Youri Gagarine. Mais les choses sont loin d’être faciles pour la Chine puisque les États-Unis leur ont fermé les portes de la Station spatiale internationale (ISS). L’administration américaine pense en effet que les programmes spatiaux chinois sont intimement liés au domaine militaire. En tout cas, cette coopération ouvrira de nouvelles perspectives pour l’Europe et la Chine qui s’est déjà lancé dans la construction de sa propre station spatiale.

Ce projet d’une base lunaire a été initié en mars 2016 par l’ESA. S’il aboutit, il pourrait bien devancer l’ISS. En plus des missions d’exploration de l’espace ou du tourisme, les pays participants envisagent d’exploiter les ressources de la Lune, plus précisément l’eau et l’hydrogène qui servent à fabriquer du propergol.

> > >  Lire aussi Comment la NASA teste ses robots martiens sur Terre

 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire