L'accord entre Google et Yahoo est-il une menace?

Google et Yahoo vont devoir faire face aux autoritésMettre des publicités Google sur le moteur de Yahoo est-il illégal ? La Commission Européenne va statuer sur la question, en ouvrant une enquête préliminaire sur l’accord passé en juin entre les deux géants de la recherche.

Yahoo et Google avaient conclu un accord permettant à Google de placer des publicités sur le moteur de recherche de Yahoo. Ils ont ensuite donné trois mois aux autorités de la concurrence pour leur donner le feu vert.

Une alliance anticoncurrentielle ?

Cette alliance entre le premier et le deuxième moteur de recherche a fait grincer des dents les antitrusts. L’AMJ, association mondiale des journaux, a demandé à la commission européenne, et aux autorités de la concurrence canadienne et américaine de se pencher sur la question. L’UE a donc annoncé aujourd’hui une première action. L’Europe veut connaitre « les effets potentiels d’un accord Google-Yahoo sur la concurrence », comme l’a expliqué Jonathan Todd, porte-parole de la commission. Aux USA, les médias rapportent que c’est un expert des cartels qui a reçu la mission d’enquêter sur les possibles conséquences d’un tel accord.

Des entreprises qui s’inquiètent

Pour l’AMJ, il s’agit d’une menace pour le marché de la publicité. Cela permettrait à Google de fixer lui-même les prix de la publicité sur internet, pénalisant les autres annonceurs. L’association craint alors une baisse des revenus provenant des publicités pour les sites internet des journaux. Microsoft aussi avait dénoncé cette entente, dès le mois de juillet. Devant le sénat, Brad Smith, l’avocat général de l’entreprise, avait expliqué que Google était dans une telle position sur le marché, qu’il était en mesure de « contrôler les prix de 90 % de la publicité.» via internet. Les autres entreprises devraient alors « devoir payer des prix plus élevés pour les mêmes publicités qu’elles achètent aujourd’hui à Yahoo. »

Des conséquences mondiales?

Cet accord ne concerne que les États-Unis et le Canada. Mais l’AMJ redoute des conséquences sur l’ensemble du marché, un monde dans lequel les frontières comptent de moins en moins. La commission européenne devra, entre autres interrogations, répondre à la question de savoir s’il l’accord peut avoir un réel impact sur le marché européen.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    Tout rapprochement de ce genre n'est pas bon pour l'internaute, de là à parler de menace !?!
    0