Vie privée : Evernote change de cap et fait son mea culpa

Hier, Evernote nous annonçait un changement radical dans sa politique de confidentialité. L'entreprise déclarait que certains de ses employés auraient la possibilité d'accéder aux notes des utilisateurs. Suite au tollé général qui en a découlé sur le Web, Evernote vient décider de faire machine arrière.

Evernote, le nouveau Big Brother dans l'analyse des documents des internautes ? Si cette question était légitime hier, elle ne l'est plus vraiment aujourd'hui. L'entreprise vient purement et simplement d'annuler cette clause de ses conditions générales d'utilisation. Dans un billet intitulé « Evernote revoit le changement de sa politique de confidentialité en réponse au retour [des utilisateurs] », le géant de la prise de note fait table rase et repart sur de nouvelles bases. « Evernote réaffirme son engagement à maintenir l'intimité au centre de nos activités. Par conséquent, nous ne mettrons pas en place les changements annoncés précédemment en matière de politique de la vie privée qui devaient entrer en vigueur le 23 janvier 2017. »

Au final, les employés ne pourront plus mettre leur nez dans les notes prises par les utilisateurs du service. En revanche, l'analyse effectuée par l'IA d'Evernote continuera d'être exploitée. « Nous sommes ravis de ce que nous pouvons offrir aux clients d'Evernote, grâce à l'utilisation de l'apprentissage automatique, mais nous devons demander la permission, et ne pas supposer que nous l'avons. Nous sommes désolés d'avoir déçu nos clients, et nous sommes en train de revoir notre politique de confidentialité. », déclare Greg Chiemingo, directeur de la communication d'Evernote.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire