Elle marche à nouveau grâce à un exosquelette imprimé en 3D


L’impression 3D continue de générer des histoires très surprenantes. Après avoir donné naissance à une main bionique pour un garçon, la technologie change pratiquement la vie d’une paraplégique.

Amanda Boxtel a perdu l’usage de ses membres inférieurs à la suite d’un accident de ski en 1992. Depuis, la femme s’est retrouvée en fauteuil-roulant pour se déplacer. Mais grâce à un exosquelette imprimé en 3D, elle est maintenant en mesure de marcher de nouveau. Récemment dévoilé durant le sommet de la Singularity University à Budapest, le prototype résulte de la collaboration entre EksoBionics et 3D Systems. Pour le réaliser, ses concepteurs ont dû effectuer un scan laser des membres, depuis la colonne vertébrale jusqu'aux tibias. Vient ensuite la conception sur mesure de l’exosquelette puis son impression 3D en utilisant du nylon ultra-résistant. Le reste de ses composants comprend des systèmes motorisés et des scanners intégrés afin d’aider le porteur à mieux utiliser ses jambes.

Il s’agit ici du premier exosquelette personnalisé, né de l’impression 3D. Le même procédé pourrait également s’appliquer à d’autres personnes à mobilité réduite afin de faciliter leur quotidien.

Exosquelette imprimé en 3D

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Printmy3d
    Bravo pour l'article c'est un sujet que nous avons également aborder. Je vous invite à découvrir ce site internet si cela vous intéresse et a le faire partager pour nous donner un coup de pouce: Www.print-my-3D.com
    0