Tara : le voilier écolo va prendre le large

Tara lèvera l’ancre pour une mission de deux ans le 28 mai prochain. Cette expédition le mènera en Asie-Pacifique et sera axée sur l’étude du corail, une espèce en voie de disparition. Durant ce voyage, les chercheurs prélèveront 40 000 échantillons. Pour cela, ils visiteront une trentaine de pays et 40 archipels seront étudiés de près. En somme, la goélette parcourra environ 100 000 kilomètres, une distance équivalente à deux fois et demi la circonférence de la Terre.  

Les coraux, des trésors en péril

Près du tiers de la biodiversité sous-marine trouve refuge au sein des barrières de corail, ils offrent aussi une protection efficace pour le littoral marin. Par ailleurs, leurs présences constituent un argument de poids afin de séduire les touristes. Néanmoins, malgré cette importance, les activités humaines accélèrent la destruction des récifs coralliens.

L'expédition Tara Pacific

En plus du réchauffement climatique et des maladies naturelles comme la « bande blanche », Romain Troublé, secrétaire général de Tara expéditions, met en avant trois principales menaces : la pollution, l’urbanisation et la surpêche. Ainsi, ces dernières années, 20 % des coraux ont déjà disparu et 15 % du reste pourrait connaître le même sort d’ici 10 ans.

Après cette expédition, les scientifiques espèrent mieux comprendre comment les coraux s’adaptent à la pression climatique et humaine et élaborer ainsi une politique de protection plus efficace.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire