Elon Musk nous montre sa prochaine fusée en fibres de carbone



La fibre de carbone possède des qualités reconnues comme une résistance élevée à la traction, une faible masse, une tolérance à haute température et une faible dilatation thermique. L’utiliser à la place de l’aluminium favorisera ainsi les économies. SpaceX fabriquerait les pièces du BFR près de son siège social à Hawthorne. Ce choix facilite les expéditions vers les sites d'essai et les rampes de lancement.

Les voyants sont au vert pour la BFR

Elon Musk a déjà dévoilé le réservoir et le moteur de cette fusée. Désormais, la firme américaine peut passer à l’étape suivante. Gwynne Shotwell, la présidente de la société, a indiqué que les premiers tests auraient lieu cette année ou en 2019 au plus tard. Rappelons que la BFR mesurerait 106 mètres et qu'elle serait capable de placer une charge utile de 150 tonnes en orbite basse. Comme les autres appareils de Space X, elle serait entièrement réutilisable. Si les plans se déroulent au mieux, le premier vol vers Mars aurait lieu en 2022.

>>> Lire aussi : Il se lance dans les airs avec une fusée à vapeur pour prouver que la Terre est plate  

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire