Facebook : le statut qui valait 58 000 euros

Lorsqu’une adolescente américaine, du nom de Dana Snay, a posté un statut sur son compte Facebook, elle était loin de se douter que celui-ci coûterait près de 80 000 dollars (environ 58 000 euros) à sa famille.

Pour comprendre, il faut revenir au début de l’histoire, alors que Patrick Snay, son père, gagne son procès contre contre l’école dans laquelle il travaille, et doit donc toucher 80 000 dollars de dédommagements. Mais une des clauses de l’accord était que Patrick Snay n’ébruite aucunement cette affaire, et que ses détails ne devaient donc pas être rendus publics. Il ne pensait néanmoins pas passer outre ses droits lorsqu’il en a discuté avec sa famille, mais c’est le message de sa fille sur Facebook qui a tout déclenché.

« Maman et Papa Snay ont gagné leur procès contre Gulliver [l’école du père, NDLR]. Gulliver va donc officiellement payer mes vacances en Europe cet été. PRENEZ-ÇA », écrit-elle sur le réseau social. Le message est rapidement arrivé sous les yeux des dirigeants de l’école, qui ont considéré qu’il s’agissait d’une violation de la clause de confidentialité conclue dans l’accord, ce qui a été confirmé par la cour : « Snay a rompu l’accord en faisant exactement ce qu’il avait promis de ne pas faire. Sa fille a fait précisément ce que l’accord de confidentialité cherchait à éviter ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire