Une ado privée de Facebook pendant un an par la justice

Une écolière canadienne de 12 ans vient d’être privée de Facebook pendant un an par un juge. Cette condamnation inédite fait suite à des menaces que la jeune fille aurait proférées envers deux de ses camarades sur le réseau social.


L’adolescente a en effet envoyé plusieurs messages à ses deux camarades, affirmant entre autres qu’elle souhaitait les « étrangler ». La plainte déposée par les familles a renvoyé l’affaire devant un juge, qui a condamné la jeune fille à un an de probation et 50 heures de travail d’intérêt général. C’est la première fois qu’une telle condamnation est prononcée par un juge, mais celle-ci fait suite à la demande de l’accusation, à laquelle la défense avait argué que « Facebook est un élément essentiel de la vie des jeunes ». Sa mère, en revanche, a estimé « qu’elle n’a pas besoin de Facebook ».


L’adolescente avait par ailleurs déjà plaidé coupable, reconnaissant ainsi avoir envoyé ce message suite à une dispute entre les trois filles : « vous ne savez pas à quel point j’ai envie de vous étrangler, les filles !!! Attendez un peu. Votre heure viendra ! » Une menace prise au sérieux par la mère d’une des deux adolescentes visées, qui a alerté la police. Mais il reste un argument, qui n’est pourtant pas évoqué dans la condamnation, et qui la légitime pourtant dans son ensemble : Facebook n’autorise pas les internautes de moins de 13 ans à se créer un compte sur le site. Évidemment, cette position officielle peut facilement être contournée par les utilisateurs, et le réseau social s’est avoué impuissant contre ces dérives.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire