Facebook a réussi un second vol en drone solaire

Aquila, le drone solaire de Facebook destiné à fournir une connexion internet aux régions reculées, a effectué un second vol couronné de succès le 22 mai dernier à Yuma, en Arizona. L’entreprise américaine a annoncé la nouvelle le 29 juin, évoquant les améliorations apportées à ce drone de 42 mètres d’envergure et de 400 kilogrammes.

En effet, Aquila est maintenant équipé d’une centaine de nouveaux capteurs, d’un logiciel de pilote automatique, d’une hélice horizontale ainsi que de quelques nouveaux éléments sur la carrosserie. Ces modifications ont porté leur fruit puisque l’appareil a été deux fois plus rapide dans son ascension. De plus, l’atterrissage s’est déroulé en douceur contrairement au premier vol mené en juillet 2016 et qui a débouché sur un accident et une enquête du Conseil national américain de la sécurité des transports (NTSB).

Cependant, les ingénieurs de Facebook n’ont pas changé la conception générale d’Aquila. Le drone solaire reste dépourvu de train d’atterrissage. À l’issu de ce second vol de près de deux heures, il a entamé une descente en cercle concentrique et a atterri sur du sable à 20 km/h. À terme, Aquila devrait être capable de fournir un accès à internet dans les régions les plus reculées du monde.

> > >  Lire aussi   Le Drone fight Club : l'arène pour les drones


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire