Facebook : le commentaire qui valait 10 ans de prison


Justin Carter est un jeune de 18 ans, vivant à Austin, aux États-Unis, et dont la vie a complètement basculé après une série de messages postés sur Facebook, puisqu’il risque jusqu’à 10 ans de prison.

Les messages en question ont été postés lors d’une discussion, que la police affirme ne pas avoir pu obtenir en intégralité, mais dont elle estime qu’elle pourrait être liée au jeu League of Legends, auquel Carter jouait beaucoup. Dans les trois seuls messages que la police a pu se procurer, Carter parle notamment de « fusiller une école maternelle », de « regarder pleuvoir le sang des innocents », ou encore de « manger le coeur de l’un d’eux », le tout dans ce qui semble un accès de colère, mais dont le contexte a été totalement écarté. C’est un internaute canadien qui, après avoir lu la conversation, a prévenu les autorités locales, qui ont ensuite transmis l’information aux autorités texanes, avec pour seule preuve une capture d’écran prise sur un smartphone.



La police d’Austin dit cependant n’avoir tenu aucun compte du contexte dans lequel ces paroles assez violentes ont été proférées, et a donc pris les messages très au sérieux. Justin Carter a ainsi été arrêté et maintenu en détention provisoire jusqu’à son procès, à l’issue duquel il risque de deux à dix ans de prison.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire