Facebook : 126 millions d’Américains influencés par la propagande russe ?

Selon les dernières révélations du dossier, les tentatives russes d’influencer les élections américaines de 2016 via les réseaux sociaux et notamment Facebook seraient allées beaucoup plus loin que ce qu’on pouvait imaginer. De nombreux médias américains comme Axios, NBC News et le New York Times ont obtenu le témoignage que Facebook s’apprête à présenter au Sénat. Ce témoignage révèle que 126 millions d'utilisateurs américains ont consulté des pages Facebook éditées en Russie entre janvier 2015 et août 2017.

Mais plus inquiétant que cela, Facebook avait découvert que les comptes de certains politiciens avaient été menacés ou piratés par l’APT28, un groupe de pirates très souvent lié aux militaires russes. Le réseau social avait même supprimé plus de 170 comptes Instagram soupçonnés d’être liés au programme d’influence et de propagande russe sur les élections américaines. Ces comptes avaient posté environ 120 000 messages de désinformation.

Trump : une élection sous influence ?

Facebook indique que plus de 11 milliards de messages sur les élections ont été postés, likés ou partagés mais relativise un peu en affirmant que lire un message ne signifie pas y adhérer. Ce seraientt ainsi des millions de personnes qui ont involontairement joué un rôle dans ce qui semble être une vaste campagne de désinformation russe.

En plus de Facebook, Google et Twitter ont également décelé des preuves d’ingérence. Rappelons tout de même qu'à l'origine de cette affaire, Facebook affirmait que ces supposés contenus n’avaient pas influencé le résultat des élections. Le réseau affirme désormais que ces opérateurs russes ont réussi à semer le chaos dans ses contenus avec les résultats que l'on connait.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • backseat38dodge
    C'est tout de même moins bon que 5 milliards de Terriens influencés par la propagande américaine