Facebook part en guerre contre les fausses actualités

Facebook est inquiet de la qualité des contenus partagés sur les flux d’actualités. Cela fait déjà quelque temps que le réseau social travaille sur la problématique de l’afflux de spams et autres fausses informations. La solution a été dévoilée depuis son blog officiel, où il est expliqué que ce sont surtout les utilisateurs qui souhaiteraient voir moins d’informations fausses, aussi appelées « hoax ».

Et pour satisfaire cette exigence, Facebook compte « réduire la distribution des publications que les gens ont signalées comme de fausses informations » ainsi qu’« ajouter une annotation sur celles qui ont reçu beaucoup de ces signalements afin d’avertir les autres ». Le système reposera donc essentiellement sur le comportement des utilisateurs et se veut donc rassurant : « nous ne retirons pas les histoires que les gens signalent comme fausses, et nous n’examinons pas le contenu pour déterminer son exactitude ».

Les différents contenus seront donc analysés, en tenant compte du nombre de partage, de signalement et de suppression. On devrait donc voir voir apparaitre moins souvent, voire disparaitre, les partages du type « Des iPhone gratuits parce qu’ils ne peuvent pas être mis en vente parce qu’ils n’ont pas de film de protection ».

En ce qui concerne les contenus satiriques, Le Gorafi ou The Onion ne devraient pas avoir du souci à se faire, Facebook expliquant qu’« ils ne devraient pas être affectés par cette mise à jour », puisque « les gens ont tendance à ne pas signaler les contenus satiriques se voulant humoristique ».

Lire : Reposting : la nouvelle mode Facebook à laquelle vous n'allez pas échapper

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire