Facebook va tester le bouton "Downvote"

L'objectif personnel de Mark Zuckerberg en 2018 est d'améliorer Facebook afin que la plateforme ne soit pas utilisée d'une manière qui pourrait être nuisible à ses milliards d'utilisateurs.

Facebook souhaite ainsi promouvoir des interactions significatives entre les utilisateurs tout en faisant la chasse au contenu inapproprié.  C'est pourquoi la compagnie est en train de tester un bouton "Downvote" (voter contre) dans les commentaires d'un certain nombre de pages publiques.

Un porte-parole de Facebook a affirmé que l’idée derrière le bouton "Downvote" est de proposer aux gens un moyen facile de signaler à Facebook qu'un commentaire est inapproprié, grossier ou simplement hors-sujet. Pour la compagnie, il ne s'agit pas d'un bouton "Je n'aime pas", mais plutôt d'un moyen d'aider le réseau social à déterminer si le commentaire est répréhensible, s'il s'agit d'une forme de "fake news" ou s'il n'est tout simplement pas pertinent.

Il s'agit d'un test à court terme, appliqué à seulement 5 % des utilisateurs Android aux États-Unis, et le bouton "Downvote" n'apparait que sur les commentaires dans les Pages publiques. Il n'y aura ainsi pas de compteur de votes négatifs visible, et le bouton n’apparaitra pas sur les messages de groupes, de personnalités ou d'utilisateurs. Bien que le bouton "Dislike" soit l'une des fonctionnalités les plus demandées à Facebook, la compagnie n'a jamais accepté de l'implémenter, et dès 2015, Mark Zuckerberg disait à ce sujet : "nous ne voulons pas créer de bouton "Dislike" parce que nous ne voulons pas transformer Facebook en un forum où les utilisateurs votent à la hausse ou à la baisse à propos des messages des gens. Ce n'est pas le genre de communauté que nous voulons créer". En lieu et place d'un bouton "Je n'aime pas" Facebook avait donc proposé les "Réactions" qui permettent de répondre aux messages et commentaires avec des émoticônes (amour, wow, haha, triste ou en colère).

Le bouton "Downvote" est donc une façon pour Facebook de faire disparaitre les "mauvais" commentaires, mais cette fonctionnalité pose du coup d'autres questions. Par exemple, à quel moment la modération des commentaires sur Facebook pourra-t-elle être considérée comme de la censure ?

>> À lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Découvrez Tom's Guide pour plus d'informations sur Android et les applications Android.
Rendez-vous sur les forums Tom's Guide en cas de problème sous Android

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire