Facebook : l'outil de traduction repose à 100% sur une IA

Facebook compte maintenant plus de 2 milliards d’utilisateurs par mois dans le monde. Le réseau social réalise ainsi plus de 4,5 milliards de traductions automatiques afin de briser la barrière linguistique entre les membres. L’entreprise perfectionne maintenant cet outil en ayant recours à l’intelligence artificielle. La nouvelle technique semble répondre aux attentes si bien qu’elle est exclusivement utilisée depuis le 3 juillet 2017.

> > >  Lire aussi   Quand Google s’inspire de Snapchat Discover

« Avec le nouveau système, nous avons vu une augmentation relative moyenne de 11 pour cent dans BLEU — une mesure largement utilisée pour juger de la précision de la traduction automatique — dans toutes les langues par rapport aux systèmes basés sur des phrases », explique Facebook dans un communiqué. En effet, l’intelligence artificielle va plus loin en considérant entièrement le contexte de la phrase. Une performance rendue possible grâce au recours à une architecture de réseau de neurones récurrents connue sous le nom de LSTM. Le nouveau système arrive ainsi à dépasser les limites de l’ancienne technologie qui se basent sur des mots et des phrases courtes. En outre, il gère plus efficacement les mots inconnus en ayant recours à une sorte de dictionnaire de Facebook.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire