Pseudo sur Facebook : c’est possible, mais…

Cela fait désormais un bon moment que Facebook refuse les pseudos sur son réseau social, où les utilisateurs se doivent d’employer leurs noms et prénoms. Si les raisons derrières cette règle sont discutables, force est d’admettre que les utilisateurs n’avaient jusqu’ici pas d’autres choix que de s’y plier. Dans le cas inverse, les comptes étaient désactivés sans autre forme de procès.

Suite à de nombreuses contestations autour de cette obligation, notamment par la communauté transsexuelle autant que par des personnes exerçant certaines professions nécessitant l’anonymat, la situation évolue enfin, dans des proportions toutefois limitées. Alex Schultz, le Vice Président en charge du développement de la société, a détaillé ces changements dans une lettre ouverte qui entend calmer la polémique. Désormais, lorsque quelqu’un se voit demander de justifier son identité, il sera possible d’expliquer l’emploi d’un nom différent de celui d’une pièce d’identité.

Par ailleurs, ceux qui signalent des comptes au motif que le nom n’est pas conforme à la véritable identité de son utilisateur devront au préalable apporter une preuve, ce qui a pour but de « réduire le nombre de personnes à qui il est demandé de vérifier leur nom sur Facebook, lorsqu’ils utilisent déjà un nom par lequel les gens les connaissent ».

Attention toutefois, il ne faut pas s’attendre au retour de pseudos fantaisistes sur la plate-forme. Alex Schultz rappelle en effet que : « lorsque les gens utilisent le nom par lequel les autres les connaissent, ils sont plus responsables de ce qu’ils disent, ce qui rend plus difficile de se cacher derrière un nom anonyme pour harceler, intimider, spamer ou escroquer quelqu’un autre ». Ces nouveautés devraient être progressivement introduites au mois de décembre.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire