Facebook : une nouvelle option de signalement dans les conversations



L’introduction de cette nouvelle option résulte des critiques relatives à l’inaction de Facebook face à certains contenus inappropriés. L’expérience vécue en Birmanie est en train de devenir un cas d’école. En septembre dernier, une chaîne de messages sur Messenger aurait pu mettre le feu à une situation déjà explosive. Les membres de la communauté bouddhiste ont reçu des messages les avertissant d'une attaque musulmane planifiée, ces derniers ont également reçu un avertissement similaire. Une fois mises au courant, les organisations locales sont intervenues pour éviter une catastrophe. Pendant ce temps, l’intelligence artificielle de Facebook n’a rien détecté. Plus tard, Mark Zuckerberg s’est même excusé auprès des acteurs locaux.

Facebook doit prendre ses responsabilités

Pour éviter ce genre de situations, et potentiellement des échanges moins dangereux mais néanmoins inappropriés Facebook s'est décidé à agir avec une possibilité de signalisation. 
Cette fonctionnalité constitue une nouveauté. Auparavant, les utilisateurs de Messenger pouvaient seulement signaler les contenus inadéquats via l'application Web, ce qui est loin d’être suffisant pour un service comptant plus d'un milliard de membres dont la majorité se sert d’un appareil mobile. Désormais cette option est disponible sur l'application.

La firme américaine souligne que l'équipe de relecteurs couvre 50 langues. Celle chargée de la langue birmane a été largement critiquée. La plupart des membres sont basées en Irlande, soit un décalage de six heures par rapport au pays traité.

>>> Comment se désinscrire ou supprimer son compte de Facebook ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire