Facebook va tuer Notify

Sept mois après son lancement, Notify n’a pas eu le succès escompté et Facebook a décidé de l’arrêter. En effet, selon les informations (non officielles) disponibles, depuis novembre 2015, l’application affiche seulement 63.000 téléchargements.  Or, certains produits comme Messenger permettent aussi de recevoir des alertes et ils sont plus dynamiques. À titre d’informations, cette application est utilisée mensuellement par plus de 900 millions de personnes.

Les notifications restent une priorité pour Facebook

Rappelons que Notify permet de recevoir des alertes relatives à ses centres d’intérêt ou de suivre en temps réel les informations relayées par ses médias préférés. Ainsi, plusieurs partenaires ont collaboré avec Facebook dans le cadre de ce projet. Citons entre autres, Vogue, Washington Post, CNN et Fox News. Toutefois, la faiblesse des téléchargements a incité la firme de Zuckerberg à ne pas poursuivre l’aventure.

Cependant, Facebook continuera à miser sur ce type de service afin que les internautes restent plus longtemps sur sa plateforme. Par exemple, l’application Instant Articles permet d’accéder à du contenu interactif et des informations de qualité proposées par des éditeurs spécialisées.  Par ailleurs, sur Messenger, l’utilisation des chatbots permet aussi de suivre les actualités relatives à ses domaines de prédilection.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire