Une nouvelle faille exploitée pour Mac OS X

Le système d’exploitation se voit une nouvelle fois la cible des attaquants de tous bords.
La semaine dernière, un petit programme malicieux faisait son apparition sur Mac OS X.
Très vite qualifié de “virus”, le logiciel exploitait une faille dans le logiciel iChat et se répandait ainsi de système en système sans causer à première vue de dégâts particuliers.
Cette fois-ci, c’est une nouvelle faille qui se voit exploitée par un petit programme malicieux du même genre et les experts s’inquiètent quant à l’avenir de la sécurité du système d’exploitation d’Apple...

Cette vulnérabilité se situe au niveau du système de gestion du Bluetooth de Mac OS X.
Il semblerait qu’un ver un peu particulier, nommé Inquanta-A, exploite cette vulnérabilité pour se loger dans le système.
Il ne se répand cependant pas aussi sauvagement que Leap-A et le danger estimé est faible.
De plus, une horloge interne utilisée par le programme restreindrait sa durée de vie au 24 février.
Il est cependant conseillé aux utilisateurs de Mac OS X 10.4 (Tiger) de rester vigilants et de surveiller les mises à jour de sécurité du côté d’Apple.
Ce nouveau programme malicieux pour Mac Os X confirme la tendance des pirates à s’attaquer au système d’exploitation de la firme de Cupertino, de plus en plus populaire depuis son passage à une plateforme Intel.
“Il est troublant de voir apparaître un second ver visant Mac OS X si peu de temps après le premier. Cela n'en fait cependant que deux, comparés aux plus de 100 000 virus ciblant les systèmes d'exploitation de Microsoft. Inqtana ne devrait pas connaître une large diffusion, mais c'est certainement une mauvaise nouvelle pour ceux qui dans la communauté Mac pensaient que les hackeurs ne s'intéressaient pas à eux." affirme Sophos à ce sujet.

Source : Silicon.fr
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • noldarn
    Ce "virus" en est-il vraiment un ?
    Parce-que le précédent est qualifié de virus mais il nécessite l'intervention de l'utilisateur pour se "reproduire", donc pour moi ce n'est pas un "vrai" virus ...
    0
  • tomlev
    ben les utilisateurs de Mac pouvaient quand même pas espérer rester indéfiniment à l'abri des virus... à partir du moment ou un système a suffisamment d'utilisateurs, il y a toujours un petit malin pour essayer de foutre la m**** !
    0
  • OmaR
    Citation:
    Ce "virus" en est-il vraiment un ?
    Parce-que le précédent est qualifié de virus mais il nécessite l'intervention de l'utilisateur pour se "reproduire", donc pour moi ce n'est pas un "vrai" virus ...


    Dans ce cas là, il n'existe pas de virus pour toi ?! Car tous les virus nécessitent l'intervention de l'utilisateur... plus ou moins élevée...
    0