L'industrie belge du cinéma trolle les pirates avec de faux sous-titres

\"Je n'ai pas besoin de recherches pour voir que ce sont de mauvais sous-titres"

C’est une initiative pour le moins originale qu’a adoptée l’industrie du cinéma en Belgique afin de lutter contre le piratage et promouvoir l’offre légale. Elle a en effet proposé de faux sous-titres, laissant les personnages délivrer un discours contre le piratage de films.

Dans un communiqué publié ce mardi, la Belgian Entertainment Association (BEA), le lobby du divertissement en Belgique, explique avoir piégé des spectateurs ayant téléchargé illégalement plusieurs films et séries TV. En partenariat avec des producteurs, distributeurs, cinémas et réalisateurs, ainsi que l’agence de communication TBWA, ils ont mis en ligne sur Internet de faux sous-titres pour certains films et séries. « Imaginez Samuel L. Jackson, dans Hitman & Bodyguard, s’adressant directement au téléspectateur en l’enjoignant de ne plus télécharger illégalement. Ou l’inspecteur de The Bridge saison 4 qui déclare être sur la piste de l’auteur du téléchargement illégal », explique la BEA. Dans Hitman and Bodyguard, on peut ainsi voir le personnage interprété par Samuel L. Jackson dire « Je n’ai pas besoin d’enquêter pour voir qu’il s’agit de mauvais sous-titres » ou « Et tu voulais devenir policier, jusqu’à ce que tu commences à télécharger ».

Outre Hitman & Bodyguard ou The Bridge, l’agence TBWA a également modifié les sous-titres de Logan Lucky ou The Foreigner. Au total, la BEA revendique 10 000 téléchargements de ces sous-titres mis en ligne sur des sites spécialisés, créés habituellement par des communautés de fans, les fansubbers. Afin de s’assurer que les sous-titres ainsi créés soient bien mis en avant, c’est la communauté néerlandophone de la Belgique qui a été ciblée, avec les sous-titres néerlandais de séries et films américains.

L’initiative a même été saluée par le site TorrentFreak, spécialisé dans l’actualité du téléchargement illégal. « Les compagnes contre le téléchargement illégal prennent toutes les formes et dimensions, des plus effrayantes aux plus éducatives. Elles sont rarement considérées comme brillantes, mais une campagne en Belgique en est pourtant très proche », juge le site, pourtant réputé proche des milieux du téléchargement illégal.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire