Le fitness utilisé pour fournir de l'éléctricité

Prendre soin de son corps en faisant régulièrement du sport, cela ne peut-être que positif. Plusieurs personnes optent pour les salles de gymnastique avec leurs ergomètres à la pointe de la technologie. Jay Whelan, le fondateur de Green Revolution a trouvé un moyen de transformer ces appareils de sport en générateurs d’électricité.

Le projet Green Revolution consiste en l’installation de générateurs d’énergie dans les clubs de remise en forme, plus précisément sur les vélos d’entraînement. Ces générateurs seront connectés aux ergomètres et exploiteront l’énergie cinétique fournie par chaque pédalage. Le système est compatible avec la majorité des vélos d’appartement de grandes marques. Le Ridgefield Fitness Club est le premier, et le seul à l’heure actuelle, à utiliser cette technologie. Grâce à Green Revolution, le club peut auto-alimenter tous ses appareils et ses installations électriques. Un système similaire a déjà été utilisé par un hôtel danois qui offre à ses clients un repas gratuit dès qu'ils ont produit 10 watts/heures d’électricité en utilisant les vélo de la salle de sport.