Free ouvre une boutique subventionnée par les collectivités locales

Aujourd’hui ouvrira à 18 h à Nancy la première boutique Free de France. Inaugurée en grande pompe par Angélique Berge, responsable des relations clients, elle est financée en partie par l’opérateur et… les collectivités locales. Explications. 

Géré par une association

Des conseils, la souscription aux abonnements du FAI et un SAV seront proposés par la boutique. Elle sera financée à 30 % par Free et le reste par le Conseil général de Moselle et le Conseil général de Lorraine. Étonnant pour un magasin commercialisant les offres d’un opérateur privé. Même l’opérateur historique Orange, dont l’état est actionnaire en rêverait.

Pour arriver à ce montage financier, Free s’est appuyé sur sa communauté, en l'occurrence l’association d’utilisateurs Univers Freebox. C’est cette dernière qui gère légalement la boutique et qui peut ainsi capter les subventions des collectivités. D’autres lieux de ce genre pourraient bientôt ouvrir dans plusieurs villes, peut-être même Paris, si le concept fonctionne. Free ne précise pas pour autant si ces magasins serviront à distribuer sa prochaine offre mobile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Anonyme
    C'est quoi ces fausses affirmations ?
    Univers Freebox n'appartient pas à Free me semble t-il. Vous affirmez que Free ouvre une boutique, alors que ce n'en est même pas une.
    Vous devriez revoir vos sources ou votre interprétation.
    Pour plus d'information (les vrais sources), consultez http://www.universfreebox.com/article10478.html

    Ce qui me fait réagir est avant tout la façon dont est écrit l'article.
    1
  • xray1977
    Je suis tout à fait d'accord avec Blount, ce n'est pas une boutique Free, ce n'est même pas une boutique, puisque rien n'est vendu. S'il est vrai que l'on pourra s'abonner à Free par l'intermédiaire du cybercafé proposer par Univers Freebox, l'on pourra également s'abonner aux autres FAI.

    UF étant une association, elle peut recevoir des subventions et Free ne fait que subventionner ladite association. Free a toujours eu des liens fort avec sa communauté, qui reste une grosse communauté de technophile.

    Il n'y a cependant aucun lien de subordination, commercial ou publicitaire entre Free et UF, seul l'"amour" de la Freebox et de sa technologie et par extension de Free et de sa philosophie commerciale. (Enfin il me semble)

    Bien cordialement,
    0
  • charlyoleg
    C'est marrant comment on peut avoir deux visions bien distinctes de la chose...
    Asso de consommateurs (freenautes) qui privilégie l'entraide au travers de cet espace ?
    Extension physique de l'offre freebox ?
    Dans les deux cas les bénéficiaires en sont sans aucune équivoque Free pour la captation ainsi que ses abonnés (sa "communauté" si vous préférez l'appeler ainsi) pour le support !
    On peut également rajouter UF qui s'offre là une belle devanture grâce aux différents financements (espace pub du site, collectivités, et Free bien entendu).
    0