Le Cybersquatting des noms de Free coûte 100 000 €

Infos-du-Net.comEuroDNS, société chargée de réserver des noms de domaines en .fr auprès de ses clients jusqu’à leur ouverture en 2006, sort de ses démêlés avec Free, qui lui auront coûté la somme de 100 000 € d’amende.
La société aurait en effet accepté de réserver des noms de domaines déstinés à du cybersquating (technique consistant à enregistrer un nom de domaine ressemblant de près ou de loin à un véritable nom de domaine, ou à celui d’une entreprise ; ex : freee.fr), chose qui n’aura pas manqué de lui attirer les foudres du FAI français Free, qui décide alors de déposer une plainte contre l’entreprise.

Les cybersquatteurs seront reconduis à la frontière...

cdiscout.fr et grobill.fr font partie des noms de domaines faisant l’objet de ce cybersquatting et bloqués par l’AFNIC.
Ainsi, ce sont près de 4000 noms de domaines qui auront ainsi été interceptés, tous appartenant au commercial, et qui furent bloqués par l’AFNIC pour les mêmes raisons.
Dans ce sens, Free, considérant que certains de ces noms de domaines portaient atteinte à ses droits et à sa propriété intellectuelle, a attaqué EuroDNS.
Le fournisseur obtient donc après jugement la somme de 100 000 € d’EuroDNS, qui compte malgré tout faire appel.
"EuroDNS est bien entendu surpris par l'ampleur de la somme et surtout par l'absence totale de justification du préjudice qu'elle serait censée couvrir, c'est pourquoi nous allons faire appel de cette décision,".
La justice se serait en effet montrée sévère quant à cette condamnation qui se voit donc refusé de la part de l’accusé...

Source : Domaines Infos
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire