[MÀJ] Forfait à 50 Go : Même chez Free on n'a pas tout compris...

[Mise à jour du 2/09/2015] : Free a finalement mis à jour les conditions d’utilisation de son forfait mobile afin de clarifier la situation, et ainsi rétablir la vérité. Désormais, on peut lire la phrase suivante sur la page d’accueil du site de Free Mobile : « Jusqu’à 50 Go en 4G valable sur réseau 4G et avec terminal 4G (dans la limite de 20 Go en 3G avec un terminal 4G). Avec un terminal non compatible 4G et sur réseau 3G, jusqu’à 3 Go en 3G. » Il s’avère donc qu’aucune des versions avancées par Xavier Niel, Angélique Berge ou le communiqué de Free n’était fausse, mais que chacune était propre à une situation précise.

Résumons donc : si vous disposez d’un smartphone 4G et d’une couverture du réseau 4G de Free, vous disposerez bien des 50 Go annoncés. En revanche, si votre smartphone est bien compatible 4G mais que vous n’avez accès qu’à une couverture 3G dans votre région chez Free, votre forfait sera alors limité à 20 Go. Enfin, les utilisateurs disposant d’un appareil non compatible avec la 4G se verront limités à 3 Go de données en 3G. Il ne vous reste plus qu'à changer de smartphone, ou à déménager, si vous êtes dans ces derniers cas.


[Article original du 1/09/2015] : Nous vous annoncions ce matin la décision de Free de mettre à jour son forfait 4G, et de proposer ainsi un forfait gargantuesque de 50 Go à ses abonnés ayant accès à la 4G, ceux-ci étant auparavant limités à 20 Go. Une excellente nouvelle pour les utilisateurs du réseau mobile qui ont la chance d’être connectés en 4G, mais c’est pour ceux qui se trouvent dans les autres catégories, en 3G et en dessous, que les choses se compliquent. 

En effet, l’annonce initiale laissait penser que les utilisateurs n’ayant accès qu’à la 3G, que ce soit pour un problème de couverture ou de mobile incapable de faire mieux, n’auraient pas accès aux fameux Go supplémentaires, et seraient donc limités à un forfait plus classique de 3 Go. C’est du moins ce que nous avions rapporté au moment de l’annonce, après avoir décortiqué le communiqué de Free. Une conclusion aussitôt démentie par d’autres canaux de communication officiels de la marque. Ainsi, pour une même annonce, Free propose trois réponses différentes qui se télescopent, et qui annoncent toutes un forfait différent. 

La version de Xavier Niel, PDG de Free

Pourrait-on trouver une parole plus fiable sur le sujet que celle du grand patron ? Ça tombe bien, Xavier Niel a un compte Twitter officiel sur lequel il répond aux questions de ses clients. Et il a justement confirmé, dans la foulée de l’annonce de Free, que les usagers disposeront bien de « 30 Go en plus des 20 Go si on dispose d’un smartphone 4G, utilisable en 3G/4G ». C’est clair, mais c’est déjà un message différent de celui diffusé par le communiqué de presse de Free le matin même, qui annonçait que les utilisateurs en 3G n’avaient droit qu’à 3 Go.

La version d’Angelique Berge, directrice des relations abonnés

Xavier Niel n’est donc pas d’accord avec son propre communiqué, allons donc voir du côté d’Angélique Berge, la directrice des relations avec les abonnés de Free. Elle dispose également d’un compte Twitter sur lequel elle diffuse un certain nombre d’informations sur l’opérateur, et elle s’est justement exprimée au sujet de cette nouvelle offre. On s’attend donc à ce qu’elle départage la version de son patron de celle du communiqué… Encore raté ! Elle nous livre une autre version, expliquant cette fois que « c’est la même offre qu’avant à l’exception d’un bonus important de 30 Go en 4G ». Une version corroborée par le compte Twitter @Freemobile, lui aussi officiel, et qui signifie concrètement que les utilisateurs en 3G ont droit aux 20 Go de l’ancienne offre, tandis que ceux en 4G profiteront de 50 Go.

La version du site de Free

Puisque personne ne semble se mettre d’accord chez Free, allons chercher l’information directement à la source : sur le site qui vend l’offre. Il suffit donc de se rendre sur le site de Free Mobile et de se faire passer pour un client souhaitant profiter de ces fameux 50 Go. Un petit tour dans les conditions d’utilisation et les phrases écrites en petits caractères nous renseignent un peu plus sur ce qu’il faut attendre : « Jusqu’à 50 Go valable uniquement sur réseau 4G et avec terminal 4G. Avec un terminal non compatible 4G et/ou sur réseau 3G, jusqu’à 3Go en 3G. Réseau 4G en cours de déploiement. » Les 50 Go sont donc réservés à un seul type de clients : ceux qui possèdent un smartphone 4G et sont couverts par la 4G de Free. Tous les autres, quelles que soient leurs conditions, sont donc logés dans la case 3 Go. C’est une version qui correspond à celle du communiqué de presse, mais qui est en revanche contredite par tous les autres canaux de communication de Free.

Avec trois versions différentes de la même offre, il est donc tout à fait impossible de savoir exactement qui a droit à quoi. Pour l’heure, la seule certitude concerne les abonnés couverts par la 4G et équipés d’un terminal compatible, qui pourront profiter desdits 50 Go. Les autres pataugent dans le flou, du moins jusqu’à ce que les différentes personnalités de Free arrivent enfin à se mettre d’accord et se décident à parler d’une seule voix.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire