Free doit fermer ses newsgroups musicaux

logo FreeFree vient de se voir ordonner par le tribunal de grande instance de Paris la fermeture de 39 de ces newsgroups dédiés à la musique.

Des ayants droit en colère

Ce sont la SACEM, la SDRAM et la SCPP qui ont proposé à Free de se rendre devant le tribunal. Le but était simple, savoir si le FAI pouvait suspendre l’accessibilité à ses newsgroups. Rendu le 4 avril dernier, le jugement ordonne dans un premier temps une suspension de 6 mois des groupes montrés du doigt.

Des newsgroups trop efficaces

Les newsgroups sont en effet devenus l’un des eldorados des téléchargeurs en tout genre. Avantage de ceux-ci, les débits sont souvent bien meilleurs qu’en P2P et permettent d’obtenir une oeuvre en quelques minutes seulement. On comprend donc le mécontentement des maisons de disques à ce sujet.

Étonnamment, cela va à l’encontre d’une première décision rendue à avril à propos d’un problème similaire concernant cette fois-ci des bandes dessinées numérisées. Le lobby musical plus fort que celui de l’édition ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    Citation:
    Le lobby musical plus fort que celui de l’édition

    La justice assujettie au pouvoir de l'argent ?
    Naaaaaaan c'est pas crédible.....
    0
  • nquere
    il reste et restera toujours d'autres serveurs de newsgroups...
    0
  • yom@n
    kleuckLa justice assujettie au pouvoir de l'argent ?Naaaaaaan c'est pas crédible.....
    +1

    si c'était le cas, crosoft aurait pu imposer son format 2merdeXML. C'est fait, à merde, il fallait me prévenir que tout ne tourne qu'autour du pognon !!!
    0