La « révolution du mobile » de Numericable ne plaît pas à Free

Une véritable petite guerre serait sur le point d’éclater dans le petit monde des FAI. Ses protagonistes, Free et Numericable vont en découdre dans les jours à venir. L’enjeu : être le maitre de la « révolution du mobile ». Explication.

Depuis quelques jours, les rédactions françaises reçoivent dans leur courrier une mystérieuse invitation pour le 11 mai prochain. Sa promesse : assister à la révolution du mobile.

Mais ce « teasing », pourtant classique, ne fait pas que des heureux. Free, propriétaire des marques Freebox Revolution et du service Free Mobile qui devrait être opérationnel en 2012 y voit là une communication calquée sur la sienne. C’est pourquoi la maison mère d’Iliad a fait appel à ses avocats pour rappeler le mystérieux organisateur à l’ordre.

Chacun veut sa révolution du mobile

Nouveau rebondissement ce matin : l’organisateur de la « révolution du mobile » a décidé de rendre public le courrier de l’avocat en l’adressant à la presse avec la mention suivante : LaRévolutionDuMobile ne réjouit visiblement pas tout le monde ...

Même si le cabinet d'avocat se refuse à tout commentaire, les arguments développés dans le courrier sont limpides. Il craint « que cette communication cherche à profiter indûment de leurs propres efforts commerciaux ou d’en limiter les effets, tout en semant une certaine confusion vis-à-vis du public. Le caractère anonyme de cette communication accentue le problème »

Jusqu’alors, il était difficile de savoir qui se cachait sous l’appellation la « révolution du mobile » mais une recherche effectuée sur le site de l’événement permet de remonter jusqu’à un représentant d’un cabinet de conseil en communication : Vae Solis. Parmi les clients de ce dernier susceptibles d’être à l’origine de cette affaire, il n’y en a qu’un : Numericable.

Nul doute que cette bataille sémantique et juridique ne devrait pas s’arrêter là. Si Free ne peut s’opposer à une future offre de quadruple play de l’un de ses concurrents, il n’entend pas favoriser sa communication et devrait défendre sa "révolution".

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • droopy75
    Numéricable est si bas, qu'il utiliserait la communication d'un concurrent ?
    Si c'est la cas, j'espère que les tribunaux le condamneront !
    0
  • Nerolevoli
    Qui plus est, ils ne font rien de bien révolutionnaire si on lit les infos récoltées ...

    Tout ce qui change, c'est le marketing fait derrière ...


    En espérant que Free fasse une réelle offre.
    0
  • snoopy80
    Voilà free, ce qu'il te reste à faire contre Numéricâble et les autres, c'est de faire un forfait illimité Internet/Mail/3G ou 4G, à 0€, inclus dans l'abonnement freebox Revolution. Comme ça les Numéricâble et compagnies l'auront dans le baba.
    Voilà un forfait quadruplay qui va t'apporter des clients, cher free.
    -1