Free : des frais de résiliations uniques à 49 euros

Les célèbres frais de résiliation dégressifs chez Free, c’est fini ! L’opérateur n’appliquera désormais qu’un tarif unique pour tous les abonnés souhaitant le quitter : 49 euros.

49 euros pour tous les abonnés

Voilà près de dix ans que Free appliquait à son célèbre abonnement ADSL à 30 euros par mois une formule bien particulière : L’abonnement est sans engagement, mais la résiliation coûte 90 euros à l’abonné. Pour chaque mois d’ancienneté, trois euros sont retranchés de ces frais de résiliation, jusqu’à ce que la résiliation soit gratuite. En d’autres termes, il fallait rester abonné chez Free plus de 30 mois, soit deux ans et demi, pour espérer résilier gratuitement, et cela sans avoir effectué d’opération remettant le compteur d’ancienneté à zéro (comme un déménagement de ligne ou un renouvellement de Freebox).

C’est une plainte de l’UFC Que-Choisir qui est à l’origine de ce changement radical des conditions de résiliation de l’opérateur. L’association de consommateurs estime qu’il s’agissait d’une « échappatoire sémantique » pour appliquer des frais de résiliation prohibitifs. Condamné, Free se voit donc dans l’obligation de passer ses conditions de résiliation sous un tarif unique, qu’il a fixé à 49 euros. Notons que ces nouvelles clauses sont applicables immédiatement pour les abonnés qui valident les nouvelles CGV ainsi qu’aux nouveaux abonnés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • oldbear
    Certes, c'est une bonne chose dans un sens... ça corrige le "sans engagement" qu'indiquait Free. Mais dans un autre sens, les vieux abonnés vont maintenant devoir raquer pour partir de chez Free.
    Bon, allez, c'était juste pour pinailler, il faut bien accepter que la règle soit la même pour tout le monde (et après tout on ne quitte pas un opérateur internet tous les 3 jours).
    1
  • Anonyme
    Les frais de résiliation devraient être interdits par la loi. Il n'y a aucune raison qu'une entreprise empêche un consommateur de le quitter. Du simple bon sens.
    4
  • Anonyme
    @oldbear : uniquement ceux qui signent les nouvelles cgv, par exemple en voulant une freebox v6...

    completement d'accord avec etmoi : les frais de résiliation sont des frais d'inscription reportés.
    0