Résiliation chez Free : L'UFC Que-Choisir s'explique

Les récents changements de conditions de résiliation de Free, appliqués suite à une plainte de l’UFC-Que Choisir, ne sont pas du goût de tous les abonnés du fournisseur d’accès. Elles indiquent en effet que désormais, tous les abonnés paieront la somme unique de 49 euros pour quitter Free, alors que pour les utilisateurs abonnés depuis plusieurs années, cette opération était gratuite selon les anciennes conditions.

"La gratuité pouvait subsister"

Face à de nombreux internautes s’en prenant à l’UFC-Que Choisir, lui reprochant d’avoir rendu payant un service qui était devenu gratuit pour beaucoup d’abonnés, le président de l’association de consommateurs, Alain Bazot, a décidé de prendre la parole pour s’expliquer. Il indique ainsi sur son blog que le tribunal a en effet condamné Free pour sa terminologie volontairement trompeuse, reconnaissant que les frais d’activation à paiement différé étaient en fait des frais de résiliation déguisés.

Mais il explique également que « La décision rendue par le tribunal n’obligeait en aucun cas Free à changer sa politique tarifaire », c'est-à-dire de retrancher chaque mois une certaine somme sur ces fameux frais de résiliation. Le tribunal n’a en effet pas statué sur le fait que Free retranche progressivement 3 euros sur les frais demandés à l’abonné (jusqu’à la gratuité), ce qui signifie que « la gratuité de la résiliation pour les anciens abonnés pouvait dès lors subsister ». « Nous n’avons pas demandé à Free de modifier sa politique commerciale, l’opérateur l’a fait de son propre chef ! », déclare ainsi Alain Bazot, rejetant ainsi la responsabilité de ce nouveau tarif (et les clients mécontents qui l’accompagnent) sur Free.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
23 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    En gros, comme d'hab l'assoc s'attaque toujours aux mêmes... On leur demandé rien du tout encore une fois, les frais de resiliations etaient gratos pour bons nombres d'abonnés, merci à eux de faire chier.
    -1
  • Anonyme
    d'un autre côté, je suis pas chez free mais je pense pas me tromper, ceux qui ont la gratuité de s'en aller ont free depuis longtemps sans problème, donc ils doivent être et content et ne pas avoir de soucis. car free, vu son succès, est plus connu pour ne pas résoudre les problèmes que pour être mauvais fournisseur. en clair, chez ceux chez qui ça marche dès le début, y'a généralement peu de problème ; par contre, y'en a qui prennent free et quand ça marche pas, ben free ne cherche pas à résoudre leur problème...
    0
  • coplan27
    Une fois de plus UFC fout la m...!

    Qu'est-ce que ça pouvait bien leur faire que Free applique des frais d'activation à perception différée. Free les paye lors de l'ouverture de ligne. Il les facture lors du départ, rien d'anormal. En plus il fait "une fleur" à l'abonné fidèle. Il ne paye pas ces frais passé un peu plus de 3 ans.

    UFC ferai mieux de s'occuper des vrais problèmes.

    Il est vrai qu'ils ont une dent contre Free depuis le début. Free a été le premier àfaire baisser les tarifs honteux des autres et tout particulièrement O... qui est de loin le plus cher!
    0