Le top des gadgets high-tech à emmener sur un trail

Photo Gilles ReboissonPhoto Gilles Reboisson

Etre geek et adepte de la course à pied à la fois n’est pas chose rare. Dans notre cas ça se traduit par une obsession pas commode : chercher dans les équipements de course ceux qui disposent du plus haut degré de technologie.

A l’occasion de la SaintéLyon 2017 nous avons pu essayer toute une panoplie d’équipements de trail plus ou moins geeks. Cette course pas tout à fait comme les autres présente quelques particularités. Elle se court de nuit, dans des conditions souvent difficiles (froid, neige, verglas) et sur une distance variable selon les tracés (de 12 à 72km selon les différents formats de course). 

Gants et bonnet :

Pour les gants et le bonnet, les produits high-tech se font rares. Cependant, Decathlon propose, dans sa gamme Kalenji deux produits intéressants. Un bonnet bluetooth (pour faire l’économie d’un casque) ainsi que des gants pourvus de surfaces tactiles pour être capable d’utiliser son smartphone même ganté.


Montre :

Photo Gilles ReboissonPhoto Gilles ReboissonDes montres de running, il en existe des dizaines. Suite à notre test cet été c’est la Fenix 5 qui représente selon nous le choix le plus judicieux sur une course et à fortiori un trail. Cependant, son prix peut être un frein c’est pourquoi le constructeur américain propose à un tarif inférieur une alternative qui reprend quelques une des caractéristiques principales de son ainée : la Garmin Vivoactive3. Petit plus non négligeable : dès le début de 2019, il sera possible de payer ses achats via cette montre



>>> Lire : notre test de la Garmin Fenix 5 sur l'UTMB

Lampe frontale :

En règle générale les deux critères principaux pour une lampe frontale sont sa puissance (exprimée en lumens) et son autonomie. De notre côté nous avons mis la main sur un modèle plus techno, la Reactik+ de Petzl. Celle-ci fonctionne avec une application compagnon qui permet de choisir parmi plusieurs profils d’éclairage ou de définir celui de son choix. 

Veste :

Dans notre cas, les conditions météo de la SaintéLyon imposent des matériaux particulièrement étanches et résistants. Or il existe une mesure de l’imperméabilité, sorte d’équivalent de l’IP pour les smartphones, il s’agit de l’indice de Schmerber. Et à ce jeu c’est Mizuno qui gagne avec sa Waterproof 20K jacket (20K pour 20000 Schmerber). Ses coutures thermosoudées sont aussi une garantie de protection face aux éléments. 

Chaussures :

La plupart des équipementiers sportifs communiquent sur l’aspect technologique de leurs produits, à commencer par les chaussures, l’indispensable de la course à pied. Depuis quelques temps, la marque Hoka One One fait parler d’elle notamment en intégrant des technos maison dans ses chaussures. L’amorti PRO2Lite, qui équipe les Speed Instict 2 est un parfait exemple de cette tendance et fait de ce modèle un candidat de choix pour un trail en mode geek.

Application :

Des applications de course à pied il en existe des dizaines. Mais notre choix s’est porté sur Strava. D’abord parce qu’elle est compatible avec la plupart des montres et des plateformes de running (Suunto, Polar, Garmin, Nike, etc.). Ensuite parce qu’elle ouvre à ses clients premium une fonctionnalité bien utile : Beacon. Celle-ci génère, à la demande du coureur, un lien unique vers des contacts sélectionnés à l’avance et qui leur permet de suivre la course en live. Idéal pour rassurer ses proches lorsqu’on s’engage sur une aventure de plusieurs dizaines de kilomètres.

Téléchargez Strava

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire