KunKun, le gadget qui vous dit si vous sentez mauvais

体臭(ニオイ)見える化プロジェクト|Business Innovation Center(BIC) Japan コニカミノルタ

De nombreuses inventions voient le jour au pays du soleil levant. Celle du constructeur de photocopieurs japonais Konica Minolta fait la taille d’un smartphone et répond au nom de KunKun. Le gadget analyse les odeurs et indique si elles sont mauvaises. Il peut se synchroniser avec un smartphone et fonctionne grâce à des capteurs sensibles à l’ammoniac, l’acide isovalérique, le Non-2-ènal, et le diacétyle. Ce dernier est caractéristique des odeurs de transpiration fermentée présentes sur les pieds ou sous les aisselles. Tandis que l’acide isovalérique sent le vieux fromage fermenté.

L’entreprise japonaise propose une solution au problème posé par les transports en commun. En effet, quand quelqu’un émet de fortes odeurs, on se remet quelquefois en question. Le gadget qui arrivera au Japon aux environs de l’été 2017 ne laissera plus place au doute en recueillant l’odeur corporelle de l’utilisateur. 

> > > Lire aussi Cette batterie de smartphone fonctionne avec de l'urine

D’un point de vue occidental, le gadget semble plutôt décalé, mais ses concepteurs avouent qu'il sera utile aux Japonais. « Il est difficile de reconnaître votre propre odeur », explique Daisuke Koda, 42 ans, qui travaille sur le projet. « Nous pouvons donner du soulagement en disant aux gens comment ils sentent et les libérer de l'anxiété résultant de l'ignorance. » En effet, certaines firmes nippones frisent le harcèlement en matière de propriété. Elles ordonnent à leurs employés de se brosser les dents après chaque repas et d'utiliser des déodorants.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire