L'art numérique à la rescousse de la Gaîté-Lyrique

gaite lyrique numeriqueL’art numérique est en passe de sauver le théâtre parisien de la Gaîté-Lyrique. Depuis les années 1970, cet édifice somptueux, construit en 1861, est peine à trouver sa place dans le paysage culturel de la capitale. Mais son sort vient d’être scellé par Bertrand Delanoë, tout juste réélu à la mairie de Paris.

Dès 2010, la Gaîté-Lyrique accueillera un centre des arts numériques et des musiques nouvelles. C’est donc le projet de Patrick Zelnik, Steven Hearn et Jacques Delormas qui aura été retenu. Conséquence : le théâtre se verra doté d’un budget annuel de 9 millions d’euros (dont plus de la moitié provient de la municipalité).

Art et high tech

Le projet prévoit un espace de 11 000 m² transformé en « théâtre des médias », une salle de conférence, une médiathèque, une galerie de 800 m² et des résidences pour les artistes qui seront amenés à y exposer. Le programme futur prévoit trois expositions annuelles et des centaines de performances mêlant art et high tech.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire