GM donne les clés de la voiture aux développeurs d'applications

Les conducteurs aiment avoir les dernières applications à portée de main. Cependant, les constructeurs automobiles ne suivent pas toujours le rythme des dernières innovations. General Motors a proposé une première solution à ce problème en lançant un outil de développement baptisé NGI SDK en début d’année. Il permet notamment de virtualiser le système d’info-divertissement d’un véhicule de la marque sur un ordinateur.

Le géant américain de l’automobile va maintenant plus loin en ouvrant le test des applications en conditions réelles par l’intermédiaire de GM Dev Client. Il s’agit d’un logiciel utilisé pour essayer les créations des développeurs sur des modèles de General Motors datant de 2017 et de 2018. Au total, près de 20 véhicules sont concernées. Il sera possible de modifier le code en temps réel à partir d’un ordinateur portable. GM donne également accès à la connectivité réseau, à la localisation et à un ensemble de données sur la voiture comme la vitesse ou la pression des pneus.

Cependant, l’entreprise américaine garde toujours le contrôle puisque les applications à tester nécessitent son approbation. De plus, GM Dev Client n’est pas ouvert à tous les développeurs selon le constructeur automobile qui impose des critères de sélections très strictes.

> > >  Lire aussi  Un entrepôt de stockage robotisé : l'autre projet d'Elon Musk pour Tesla

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire