Chine : 14 ans de prison pour le magnat de la high-tech

Ancienne plus grande fortune de Chine, Huang Guangyu, fondateur de la chaine de distribution de produits électroniques Gome, vient d’être condamné à quatorze ans de prison pour corruption.

Une ascension trop rapide

Un exemple d’ascension sociale chinoise, c’est ce que représentait jusqu’à présent Huang Guangyu. Entre le début de sa carrière commencée à 16 ans en pleine ouverture économique de la Chine et la constitution de sa fortune estimée en 5 milliards en 2008, le self-made-man a ouvert 1200 magasins dans plus de 200 villes chinoises. Surnommé le «boucher des prix », il avait popularisé les équipements électroniques à travers le pays.

Le conte de fées était trop beau pour être vrai, le magnat de la distribution de 41 ans vient d’être condamné à 14 ans de prison pour « pots-de-vin, délit d’initié et pratiques d’affaires illégales ». En plus de sa peine de prison, il devra aussi s’acquitter d’une amende record de 600 millions de yuans (71 millions d’euros). Les autorités ont également saisi pour 200 millions de yuans (24 millions d’euros) d’actifs que possédait Huang.

Placé en détention en novembre 2008, il avait été inculpé en janvier 2009 pour « pratiques d’affaires illégales » et démissionné de la présidence de Gome. Selon l’accusation, Huang avait pratiqué du négoce illégal de devises étrangères via Hongkong, des délits d’initié d’une entreprise de Shenzhen et offert 4,56 millions de yuans (544 000 euros) de pots-de-vin à des responsables de l’administration chinoise.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Bravo à la justice chinoise !

    Que notre justice en prenne de la graine et condamne enfin sévèrement nos voyous politico-financiers.
    Lorsque l'on voit se dont ils écopent (quand ils ne sont pas relaxés), ont se dit qu'il vaut mieux détourner des millions d'euros plutôt que de voler une orange pour manger !
    2
  • wam_31
    Quoi ? Le système politico-économique chinois corrompu jusqu'à la moelle ?
    ça pour une surprise ! lol
    1
  • miplou
    On peut cracher autant qu'on veut sur les chinois, au moins ils ont le mérite de balancer au trou un homme fortuné qui le mérite, c'est pas en France que ça arriverait ça !
    3