Google gagne plus d'argent que prévu

Les derniers résultats trimestriels de Google sont finalement meilleurs que ce qu’attendaient les analystes. Le groupe continue à se recentrer sur ses activités principales et abandonne au fur et à mesure les projets secondaires.

2,73 milliards de dollars de bénéfices et 9,72 milliards de chiffres d’affaires (respectivement 26 et 33 % d’augmentation)
, tels sont les bons scores financiers de Google. Selon l’analyste Scott Devitt de Morgan Stanley, « ils révèlent la solidité du secteur Internet ». Quand on regarde les chiffres en détail on s’aperçoit de la bonne santé de certains services dont la recette a bondi sur un an : +39 % pour YouTube et Gmail qui représentent 69 % des recettes totales.

Signe de cette activité débordante, Google a augmenté ses effectifs de 9 % depuis trois mois. Ce sont 31 000 salariés qui sont désormais employés de la société. « Nous sommes à la limite de ce qui est gérable, nous gérons toujours nos affaires prudemment », a justifié Larry Page, directeur général, pour expliquer que la vague d’embauche était à présent terminée. 

40 millions d'utilisateurs Google+

Google n’a toutefois pas profité de la présentation de ces résultats pour dévoiler sa stratégie. Larry Page a seulement précisé très vaguement que le groupe allait « continuer à faire d’importantes dépenses d’investissement ». Après le rachat de Motorola pour 12 milliards de dollars, la société pourrait donc continuer ses acquisitions et piocher à nouveau dans ses liquidités de 42,6 milliards de dollars avant cette opération. Google continue toutefois à se concentrer sur l’essentiel en abandonnant durant ce trimestre 20 projets peu stratégiques par rapport à sa vision globale.

Enfin, le directeur général n’a « pas vu de signe qu’ils soient efficaces » concernant les procès en cours contre Android, « notre stratégie se renforce même » a-t-il ajouté sans plus de précision. Il a également confirmé que Google+ avait atteint 40 millions d’utilisateurs. Ce service doit pouvoir répondre à la concurrence des 800 millions d’abonnés à Facebook, mais certaines études d’audience montrent que l’engouement s’est finalement réduit depuis son ouverture au public.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    Tient ça serait bien de faire un comparatif des entreprises qui embauchent en focntion des bénéfices acquis, voir celles qui redistribuent le plus facilement ces gains en emploies !
    0