Google accuse Uber d’avoir créer une fausse compagnie afin de lui voler des secrets



Les choses vont décidément très mal chez Uber. La compagnie est accusée d’avoir créé une fausse entreprise dans le but de voler des secrets technologiques de Waymo. 

En février dernier, Waymo/Google lançait une poursuite judiciaire contre la compagnie Uber-Otto. Pour ceux qui l’ignorent, Anthony Levandowski a dirigé le projet Google-Self Driving Car chez Waymo avant de démissionner afin de créer sa propre compagnie Ottomotto qui appartient désormais à Google. Entre temps, Anthony Levandowski aurait dérobé 14 000 documents confidentiels lorsqu’il travaillait encore pour Waymo. 

Ce mercredi 3 mai, devant la justice, Google a explicitement accusé Uber et Anthony Levandowski d’avoir créé une fausse compagnie soit Ottomotto dans le simple but de voler des secrets commerciaux. Les avocats de Google ont en effet démontré à la justice que des accords signés et des mails auraient été échangés entre Uber et Anthony Levandowski un jour seulement après qu’il ait quitté Waymo

Néanmoins, il semble que les charges retenues et les preuves ne soient pas encore suffisantes pour le juge William Alsup. Selon lui, Google n’a aucune preuve qu’Anthony Levandowski ait donné des informations confidentielles à Uber. 

>>> Lire aussi : Comment et pourquoi Uber a failli se voir dégager de l'App Store

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire