Google s’allie avec l’agence spatiale française pour faire voler ses ballons

Si Internet a pris une place majeure dans notre vie, son accès est loin d’être répandu de manière uniforme à travers le globe : les deux tiers de la population mondiale n’y ont pas accès, surtout dans l’hémisphère sud. Plusieurs sociétés travaillent sur des solutions alternatives pour apporter une connexion Internet au plus grand nombre, parmi lesquelles, Google. La firme américaine planche sur différents moyens de propager l’accès à Internet, à l’aide de drones ou encore de ballons.

Ce dernier projet, appelé Loon, est à l’étude depuis plusieurs années maintenant dans les laboratoires secrets X. Mais voilà qu’un nouvel acteur vient de rejoindre l’aventure Loon : l’agence spatiale française (CNES). Ensemble, les deux entités entendent réduire la fracture numérique en envoyant d’ici 2020 une centaine de ballons dans le ciel, dans la stratosphère plus précisément.

L’agence spatiale dispose d’une solide expérience en matière de ballon stratosphérique. Durant les années 70, elle en a envoyé plus de quatre cents à proximité de la stratosphère pour en analyser la composition et les comportements. Cet accord entend permettre à Google de profiter de l’expertise de l’Agence pour concevoir et produire les ballons en France tandis que cette dernière pourra les équiper de capteurs scientifiques afin de poursuivre les analyses de cette zone, située à environ 20 kilomètres d’altitude.

Lire : Satellites, ballons, drones : les connexions Internet de demain

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire