Google X lance sa propre société de sécurité baptisée Chronicle



La cybercriminalité est un phénomène que les organisations et les grandes entreprises internationales redoutent le plus. Conscient de ce danger, Google a décidé d’en faire son affaire en créant sa nouvelle société de cybersécurité.

Cette nouvelle  section de Google sera entièrement axée sur la cybersécurité. Le chef de Google X, Astro Teller présente le projet comme un «système immunitaire numérique» : Chronicle se concentre sur la détection des menaces en analysant et en stockant les données liées à la sécurité dans les grandes entreprises. En utilisant l'infrastructure de Google, l'entreprise prétend être capable de détecter les menaces plus rapidement et à une plus grande échelle que les systèmes existants, ce qui est potentiellement la clé pour arrêter les hacks.


Stephen Gillett, PDG de Chronicle, déclare: "Nous voulons décupler la rapidité et l'impact du travail des équipes de sécurité en facilitant, en accélérant et en rentabilisant la saisie et l'analyse des signaux de sécurité qui étaient auparavant trop difficiles et trop coûteux à trouver". Selon lui, la puissante plateforme Alphabet, avec ses technologies d'apprentissage automatique, de recherche Google et ses énormes capacités de stockage dans le nuage, devrait aider à trouver et à extraire les informations "utiles" en quelques minutes plutôt qu'en quelques heures ou quelques jours, comme c'est le cas pour d'autres services.

Le fondateur a ensuite ajouté que le système sera en mesure d'aider les organisations (entreprises) à voir leur image de sécurité complète dans une fidélité beaucoup plus élevée que ce qu'elles ont actuellement. On en sait encore peu sur les détails du projet, mais Gillett affirme que les premières versions alpha du produit ont déjà été testées dans un certain nombre de sociétés.

Chronicle sera combiné à VirusTotal (un réseau populaire de signalement de logiciels malveillants). Acquis par Google en 2012, les services de VirusTotal ne devraient pas être affectés pour autant  par le lancement de Chronicle.

>>> Lire aussi 140 milliards d'euros : c'est le butin supposé des hackers en 2017

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire