Google doit censurer ses maps

Il y a quelques mois, Google créait un "service" de photographie de la Terre avec Google Earth. Ce site a ainsi pour but de mettre à disposition des surfeur trois programmes, Google Earth, Google Earth Plus (qui vaut 20$ soit environ 16€) et Google Earth Pro (qui vaut 400$ soit environ 330€). Prochainement, Google sortira un nouveau logiciel, Google Earth Enterprise Solutions destin aux entreprises avec trois versions :
# Google Earth Fusion qui permettra à l'entreprise de personnaliser les données : points, vecteurs, terrain, ...
# Google Earth Server pour streamer les données aux clients
# Google Earth EC (Entreprise Client) visionnement, impression, écriture, partage.
Tout l'intérêt de Google Earth réside dans le fait de pouvoir visionner les images en 3 dimensions comme vous pouvez le voir en cliquant sur ce lien montrant une grande ville.

Et biensûr, il y a une chose que Google a du faire sur ses images... Effacer les sites dits 'sensibles' des cartes pour éviter qu'ils soient dévoilés aux ennemis potentiels...

Visiter Google Earth
Télécharger la version gratuite de Google Earth
Télécharger la version d'essai de Google Pro

Google a donc effacé les sites sensibles se trouvant sur le sol américain tel que la Maison Blanche, le Pentagone, et des centrales nucléaires. Mais ce que Google a fait sur le sol américain, il ne l'a pas fait ailleur, notament en Australie où se trouve le réacteur nucléaire Lucas Heights.

Cette centrale nucléaire qui pourrait être extrèmement destructrice en cas "d'incident" est pourtant bien visible de la route et de l'aérodrome tout proche. Mais Ian Smith, directeur de la Nuclear Science and Technology Organisation australienne, a déclarer ne pas vouloir faciliter les démarches d'éventuels terroristes en demandant à Google de cacher le réacteur sur Google Map et Google Earth.

Selon un porte-parole de Google, les prises de vue seraient trop éloignées pour pouvoir distinguer grand chose. Ainsi, par exemple, une base militaire produira un point noir. Pour le moment Google n'a pas semblé avoir répondu affirmativement à la demande de Ian Smith.

Source : VNUnet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
    Votre commentaire
  • Twiggy38@IDN
    Je trouve cela idiot de cacher des points !!! On saura bien que sous ces points se trouvent des sites sensibles...
    En gros tous les points cachés seront des trucs sensibles, on sait donc où sont ces sites...
    De plus répondez franchement : qui ne sait pas où se trouve la maison blanche, le pentagone et les centrales nucléaires ? On les trouve dans n'importe quel bouquin ou sur n'importe quelle carte !
    0
  • aurelie@IDN
    Citation:
    Expéditeur : Twiggy38 Date : 10/8/2005 9:31:04

    Je trouve cela idiot de cacher des points !!! On saura bien que sous ces points se trouvent des sites sensibles...
    En gros tous les points cachés seront des trucs sensibles, on sait donc où sont ces sites...
    De plus répondez franchement : qui ne sait pas où se trouve la maison blanche, le pentagone et les centrales nucléaires ? On les trouve dans n'importe quel bouquin ou sur n'importe quelle carte !


    Oui ils sont situés dessus, mais on ne sait pas ce qu'il y a exactement autour, ni dans quelle proportions.

    Dans un ancien programme similaire à Google Earth, ces points étaient remplacés par des forêts. j'imagine bien une forêt au milieu du désert lol
    0
  • Twiggy38@IDN
    Ok mais on sait qu'il y a quelquechose qu'on ne veut pas montrer.

    Alors maintenant imaginons que je suis un terroriste disposant d'une lourde force de frappe... Forcément je vais frapper à ces endroits-là...

    Ne serait-il pas plus judicieux de cacher des sites où en fait il n'y a rien et de modifier (par des forêts ou des préservatifs géants) ceux qui sont vraiment sensibles ?

    Et puis comme dit celui qui veut connaître l'emplacement d'un site le trouvera facilement par d'autres moyens...
    0