Droit à l'oubli : Google vous permet de supprimer des résultats de recherche

Condamné le 13 mai dernier par la Cour de justice de l’Union européenne, Google a mis en place un formulaire permettant aux particuliers de demander la suppression du référencement de certaines pages web les concernant. Un formulaire qui a connu une forte affluence dès son lancement, ce vendredi, avec 12 000 demandes envoyées.

Le 13 mai dernier, Google se voyait condamné par la Cour de justice de l’Union européenne au titre du droit à l’oubli. Le moteur de recherche renvoyait des résultats datant de 1998 quand un citoyen espagnol recherchait son nom. La Cour européenne a ainsi répondu aux demandes du requérant qui souhaitait que Google supprime ces résultats de son moteur de recherche et permette aux citoyens d‘accéder à un outil pour protéger leurs données. Plus de deux semaines après le rendu de l’arrêt de la CJUE, Google a mis en pratique cette application du droit à l’oubli en publiant un formulaire pour ses utilisateurs européens.

« Selon un récent arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne, certains utilisateurs ont le droit de demander aux moteurs de recherche de supprimer les résultats de recherche qui incluent leur nom, pour autant que lesdits résultats soient inadéquats, pas ou plus pertinents ou excessifs au regard des finalités du traitement », explique Google. Le formulaire permet à tout un chacun de demander qu’une page web ne soit pas affichée lorsque l’on recherche son nom sur le moteur de recherche. Pour cela, Google demande la nationalité de l’utilisateur, son nom, éventuellement celui de la personne qu’il représente et les liens à supprimer avec une explication pour chacun. La firme de Mountain View exige également un exemplaire de papier d’identité comme un scan de carte d’identité ou de passeport afin de s’assurer de la légitimité de la demande.

Interrogé samedi par l’AFP, un porte-parole de Google a expliqué que les requêtes étaient traitées manuellement, chacune leur tour en fonction de leur pertinence, soumise à l’appréciation de Google. Dans la seule journée de vendredi dernier, jour de la mise en ligne du formulaire, près de 12 000 formulaires ont été remplis.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire