Ils ont failli avoir des Google Glass


Lundi 25 mars, Google a commencé à approuver les candidatures d’achat pour ses Google Glass, avant de se retirer pour certaines d’entre eux.

Mi-février, Google a lancé un concours incitant les internautes à expliquer ce qu’ils feraient avec leurs lunettes connectées s’ils pouvaient y avoir accès. Réunis sous Twitter sous le hashtag #IfIHadGlass, les candidatures ont été nombreuses. La firme de Mountain View a finalement proposé à 8000 internautes de pouvoir acheter son produit en avant-première pour la modique somme de 1500 dollars avant de se raviser sur certaines candidatures.

En effet, certains internautes dans un premier temps sélectionnés ont vu simplement leur candidature annulée a posteriori. En cause, les tweets qu’ils avaient posté qui allaient à l’encontre des règles du concours. Ces règles indiquaient en effet que les messages ne devaient pas être « dénigrants, offensants, menaçants, diffamants, désobligeants, calomnieux ».

Sur le profil Google Plus dédié à Glass, Google explique : « Il est évident que certaines candidatures qui ne remplissent pas nos conditions sont passées à travers les mailles du filet, et nous allons les disqualifier ». Ainsi, sur son compte Twitter, Google Glass a informé deux internautes de leur disqualification. Ils avaient tweeté « #IfiHadGlass I’d cut a bitch! » (si j’avais des Google Glass/du verre, je couperais une garce) et « #IfIHadGlass, I’d throw it at your face » (si j’avais des Google Glass, je te les enverrais au visage).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire