Google considère Internet Explorer comme déloyal

Bruxelles continue son enquête sur Microsoft et son navigateur Internet Explorer, qui a attiré l’oeil de la Commission européenne après qu’Opéra ait déposé une plainte auprès du conseil de la concurrence à son sujet. Depuis, la Commission a recueilli l’avis de concurrents de Microsoft sur ce secteur, comme Mozilla, mais pas seulement, puisque Google vient de s’exprimer à ce sujet, considérant Internet Explorer comme déloyal.

Google tacle Microsoft à son tour


Selon Google, Microsoft refuse d’ouvrir Windows aux autres navigateurs, pénalisant ainsi les concurrents d’Internet Explorer. Ce dernier, étant le seul à être intégré dans le système, bénéficierait donc d’un avantage déloyal. De tels reproches avaient déjà été formulés par Mozilla, qui parlait de « dégâts flagrants et toujours d'actualité. »

Si Google a son mot à dire dans ce domaine, c’est parce que son navigateur Chrome circule depuis déjà plusieurs mois sur la toile. Si celui-ci a fait sensation au moment de son lancement, notamment pour sa rapidité et son interface originale, il peine cependant à conquérir durablement le coeur des internautes, qui reviennent souvent à leur navigateur habituel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Skiro'n
    hum... je me demande bien quel sera le navigateur par défaut sous Android...
    5
  • chamane75
    Ouais est apple heu safarie pk on tape pas dessus....
    3
  • Renesis-3
    Et comment on va faire pour télécharger Firefox après ? Je me demande qu'elle solution le tribunal va trouver si IE doit être supprimé de Windows
    0