Google Maps : et maintenant des cartes sur la pollution ?

En 2015, Google a conclu un partenariat avec l’ONG, Environmental Defense Fund (EDF), et la startup californienne Aclima. L’objectif était la sensibilisation des personnes sur la protection de l’environnement. Le projet prend maintenant forme sur Google Maps.

L’application dresse désormais une carte de la pollution urbaine avec les niveaux de dioxyde d’azote, d’oxyde nitrique et de noir de carbone. Les données seront également accessibles sur Google Earth Engine et pourront servir aux chercheurs, aux défenseurs de l’environnement, mais aussi aux citoyens. Pour l’instant, ce type de cartographie ne concerne que la ville d’Oakland, en Californie. Cette fonctionnalité pourrait prendre du temps avant de s’étendre sur d’autres localités. Pour dresser la carte, Google et Aclima ont travaillé sur 3 millions de mesures effectuées sur près de 22 530 km au cours de l’an dernier.

La méthode de collecte fait intervenir des capteurs d’Aclima embarqués sur les voitures StreetView de Google. Ces systèmes d’analyse de la qualité de l’air pourront aussi arriver dans les bus californiens, les voitures Ubers et Lyfts. À terme, ces mesures rendront plus précises les données sur la pollution urbaine.

> > >  Lire aussi Une carte en temps réel pour analyser la pollution urbaine

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire