Google dépose un brevet pour un oeil connecté

Ces dernières semaines ont été l’occasion de découvrir des lentilles de contact connectées, comme chez Samsung ou encore Sony. Mais le concept présenté par Google, et dont le brevet a été récemment déposé, va encore plus loin : il s’agit d’un appareil à injecter directement dans l’oeil de l’utilisateur. L’appareil en question remplacerait donc le cristallin de l’oeil, et pourrait notamment être utilisé pour corriger un problème de vue, ou pour des usages encore plus complexes.

Car plus qu’un simple cristallin de remplacement, l’appareil est un véritable ordinateur doté de capteurs, d’un espace de stockage, de connexions sans fil et même d’une batterie. Cette dernière soulève d’ailleurs un certain nombre de questions quant à la manière dont elle pourrait être rechargée. Difficile en effet de s’imaginer brancher son oeil à une prise USB durant plusieurs heures, mais le brevet décrit une technologie à base d’« antenne récupératrice d’énergie », sans pour autant détailler ce dont il s’agit.

L’oeil connecté de Google pourrait donc fournir un certain nombre d’informations à son utilisateur, de la même manière de ce que permettent les Google Glass à l’heure actuelle. Il semble néanmoins radical de se faire injecter un ordinateur directement dans l’oeil, à l’heure où les lentilles connectées pourraient fournir un service similaire sans passer par une opération qui peut encore être lourde, d'autant que Google avait également déposé un brevet pour cette technologie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    J'adore l'image.

    C'est Google mais on met une pomme dessus.
    0