Le Google Play store est toujours un nid à virus

Le fournisseur mondial de solutions de sécurité informatique Check Point vient une nouvelle fois d’identifier une nouvelle forme de malware sur Google Play Store. Des applications, issues de la famille de malware dénommée « ExpensiveWall », téléchargeraient les données des utilisateurs.

Un malware téléchargé plusieurs millions de fois

Plus 50 applications ont déjà été infectées avant d’être retirées du portail de téléchargement de Google. « ExpensiveWall » utiliserait en effet une nouvelle technique pour éviter les contrôles de sécurité du géant américain. Le malware Android serait contenu dans un paquet et diffusé par un kit appelé GTK que les développeurs intègrent dans les applications. Le virus téléchargerait ensuite les numéros de téléphone, les localisations et les identifiants matériels de l’utilisateur vers un serveur où des applications les utiliseraient pour inscrire l’individu à des services prémium. Le contrôle à distance de la caméra, du micro et de la mémoire de stockage de l’appareil figurerait par ailleurs parmi les possibilités.

Les utilisateurs d’Android devraient limiter les applications installées sur leurs appareils, selon les chercheurs de Check Point qui recommandent fortement l’activation de Play Protect, la fonctionnalité de protection de Google, avant l’ouverture de l’application Google Play Store.

>>> Lire aussi Facebook Messenger : un malware se cache dans les vidéos

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire