Family Link de Google offre encore plus d'options pour contrôler le smartphone des enfants

Le service de Google se met à jour en proposant de nouveaux services destinés aux parents. L'année dernière, Google avait présenté son centre de contrôle "Family Link" qui permettait aux parents de contrôler l'utilisation des smartphones de leurs enfants jusqu'à 13 ans.
Aujourd'hui, Google étend son offre. Dorénavant, vous pourrez donc limiter le temps d'utilisation du smartphone, le verrouiller sur certaines plages horaires, approuver ou bloquer le téléchargement de nouvelles applications depuis le Play Store et localiser vos enfants. Ces fonctionnalités viennent d'être rendues disponibles sur Android et le seront prochainement sur les Chromebooks.

Pour activer le service pour le compte Google d'un adolescent de plus de 13 ans, son consentement sera en revanche nécessaire.
Si, après activation, celui-ci décidait de quitter la supervision parentale, il pourrait choisir de le faire, mais cela rendrait son téléphone inutilisable pour 24 heures.


Une autre nouveauté qui arrivera un peu plus tard est la possibilité d'utiliser le contrôle à la voix par Google Assistant pour contrôler les smartphones de vos enfants. Une phrase comme "Hey Google, bloque le téléphone de Lucie" lui donnera 5 minutes pour finir ce qu'il était en train de faire avant de le verrouiller. Toujours via Google Assistant, la possibilité pour les enfants de contrôler leurs smartphones, mais avec cette fois des réponses spécialement étudiées pour eux. Par exemple "Hey Google, vérifie s'il y a des monstres" déclenchera des bruits de lasers comme si le smartphone scannait vraiment la pièce avant de répondre "Tout est clair".

D'intéressantes fonctionnalités pour les parents souhaitant contrôler les activités de leurs enfants, au moment où se posent de plus en plus de questions autour de l'addiction et de l'utilisation du portable chez les plus jeunes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire