Le gouvernement alloue 32 000 € contre le spam

L’État vient de renouveler son soutien financier à l’association Signal-spam qui lutte contre la prolifération des pourriels. 

15 enquêtes ouvertes depuis 2008

Créée en 2007 cette plateforme compte aujourd’hui 50 000 utilisateurs inscrits et 17 millions de signalements de spam selon la CNIL. Partenariat entre public et privé, l’association est financée par ses membres. L’État qui en fait partie vient de lui allouer une somme de 32 000 euros.

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'État chargée du Développement de l'économie numérique, indique que cette somme va permettre « d'assurer la pérennité de ce dispositif exemplaire qui bénéficie à tous les internautes français ». Depuis 2008, la CNIL indique que ce sont une quinzaine d’enquêtes qui ont été ouvertes. Un chiffre qui parait faible par rapport à ce que représente la part du spam dans la totalité des échanges d’e-mails (90 % en moyenne).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    C'est pas un mal vu ce que coute le spam aux entreprises de nos jours.
    0
  • jun2
    Youpi, ils pourront avoir un employé au smic pendant un an et du bon café pour la même durée...
    0
  • BlackPage
    Grave, 36k€ = une misère !
    0