Les graveurs hors la loi aux Etats Unis ?

C’est en tout cas ce que propose un projet de loi déposé par des sénateurs américains

Ce dit projet stipule que « toute personne incitant à la violation de la loi sur le copyright sera passible de poursuites pénales ». Cette loi baptisée « induct act » est supportée pas les grandes majors américaines du disque et du cinéma, et vise à interdire tout les logiciels de p2p tel que kazaa ou emule.

D’après l’article de cnet, le terme « inductement » peut être traduit de la façon suivante : une aide, un encouragement, une incitation, un conseil, ou la mise à disposition d'un moyen.

Mais le plus absurde dans cette loi est que tout appareil pouvant servir à la violation d’un copyright pourrait devenir illégale sur le territoire des USA. Cette loi, qui a été soumise au sénat hier, a été reportée à la semaine prochaine grâce à l’opposition d’un sénateur jugeant cette loi contraire à tout développement technologique.

Quand on sait l’influence réel des réseaux p2p sur l’économie du disque, on peut se demander où ils trouveraient de quoi renflouer leurs caisses si les ventes de graveurs devenait illicites.

Pour résumer cela on peut se poser la question suivante : mais où va le monde ?


Source : Presence PC
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • mienda66
    je disait a mes parents que le monde parté en sucette j'aiencore une preuve!!!!
    Bientot il va y avoir des dealers de graveurs avec un marché noir lol
    0
  • Poil@IDN
    Moi je voudrais dire à la personne qui a validé la news, qu'elle pourrait corriger les fautes de styles et d'orthographes.

    Y en a marre de passer aprés pour le faire, si vous ne le faites pas ne validez pas la news au moins!

    :-x
    0
  • fankan
    Et mon crayon j'y ait droit ? ? ?

    Parce que je pourrais recopier un bouquin ou une BD....
    0